Chiisme, Culte du désordre régional – Part 7

Partie 7

[2 septembre 2009]

[Vidéo remise en ligne le 22 juin 2020. Pour plus de lisibilité sur ce lien: Chiisme, Culte du désordre régional]

Remarques

Dans la vidéo, des professeurs et autres intellectuels iraniens dénoncent une subversion par des juifs.

Or, ce sont des sionistes.

Ils suivent la voie kabbalistique, qui n’a rien à voir avec la voie des révélations; c’est-a-dire de la Torah.

C’est pourquoi, vous trouverez, aussi, des juifs qui s’opposent au sionisme et [/ou] à leurs filiales et groupes subversifs.

Pour les sources des écrits cités, dans la vidéo, vous pouvez les retrouver sur Memri*, “Le secret d’Armageddon” – La série télévisée iranienne.

[*Voir ci-dessous la note sur cette plate forme de médias et d’information].

Dans ce documentaire, ils précisent ce qui suit

‘Qu’en 1924, l’Arabie saoudite est tombée aux mains des nomades wahhabites.’

Ils n’ont pas tord.

Or, le ‘wahhabisme’ a comme point commun avec le chiisme son origine kabbalistique.

Qui est Memri*?

Memri reçoit de l’aide du CFR [Council on Foreign Relations].

Qui est le CFR?
‘RAND est le noyau du complexe militaro-industriel, un vaste réseau d’influence politique qui comprend le Council on Foreign Relations (CFR) fondé par Rockefeller et la Commission trilatérale, ainsi que le Hudson Institute, la Brookings Institution, l’Aspen Institute, Heritage Foundation, le Centre d’études stratégiques et internationales (CSIS) à Georgetown, le renseignement de l’US Air Force, le MIT, le Stanford Research Institute (SRI) et Esalen.’ [Source: Nixon Era]

MENRI a été fondé en février 1998 par Yigal Carmon, ancien colonel des services de renseignement israéliens pendant 22 ans, puis conseiller en contre-terrorisme des Premiers ministres israéliens Itzhak Shamir et Itzhak Rabin en collaboration avec la néoconservatrice israélo-américaine Meyrav Wurmser, épouse du conseiller de Dick Cheney, David Wurmser, et membre de l’exécutif politique néo-conservateur américain.’

Le siège de l’organisation se trouve à Washington.

Le salafisme est le résultat d’une politique du Mouvement d’Oxford

Ce mouvement est dirigé par Lord Palmerston, Benjamin Disraeli et Edward Bullwer-Lytton.

Le but était de répandre les rites écossais de la franc-maçonnerie dans le Moyen–Orient [Robert Dreyfuss, Hostage à Khomeini].

L’un des principaux agents du Mouvement d’Oxford était Jamal al-Din al-Afghani [Jamal ud Din Al Afghani].


[Informations supplémentaires sur ce mouvement Bahai [Bahaï], cité dans la vidéo. Des Mise à jour apportées le 17 -12 -2020].  

Baha Ullah

Baha Ullah a fondé la foi Bahai.

Elle est fabriquée avec un mélange d’islam, de christianisme, de zoroastrisme et de judaïsme.

Il prétendait qu’elle supplantait toutes les autres religions dans une “seule foi mondiale”.

Les principaux principes Bahai sont l’unité essentielle de toutes les religions et l’unité de l’humanité.

Les Bahaïs croient que tous les fondateurs des grandes religions du monde étaient des manifestations de Dieu et des agents dans la progression d’un plan divin pour l’éducation de la race humaine.

En dépit, des différence entre les grandes religions du monde, les Bahaïs pensent qu’elles enseignent une vérité identique.

Bahaïs et extrémisme

À cause de leur extrémisme, les Bahaïs sont rapidement détestés.

En 1852, un chef de file Bahai est arrêté, pour tentative d’assassinat sur la personne du Shah.

Et, le mouvement est supprimé.

Et de nombreux membres s’exilèrent à Bagdad et à Istanbul.

Pendant tout ce temps, comme le rapporte Robert Dreyfuss, les dirigeants Bahai ont maintenu des liens étroits, avec les deux Rites écossais de la Franc-maçonnerie et divers mouvements.

Puis, ils ont commencé à proliférer, dans toute l’Inde, l’Empire ottoman, la Russie et même en Afrique.

[Cf: Les salafistes (Pseudo-Salafs)]

Jamal Al-Din al-Afghani, prosélyte de la foi Bahai

La foi Bahai est le premier projet enregistré du Mouvement d’Oxford.

Un credo qui allait devenir au cœur de l’ordre du jour de la Religion Mondiale des Illuminati.

On sait très peu des origines de Jamal Al-Din al-Afghani.

En dépit, de l’appellation ‘Afghani’ [allusion à Afghan]), dont il a adopté et par lequel il est connu; il y a des rapports qui indiquent qu’il était Juif.

D’autre part, des chercheurs pensent qu’il était un iranien chiite.

Et, qu’il n’était pas un afghan. 

Les chiites affirment [désormais] qu’il est l’un de leur savant.

Et ceci depuis le départ.

Wikishia – Comment se fait-il que les gros médias n’ont pas requalifié ce mouvement comme il se doit?

De plus, ‘Jamal Al-Din al-Afghani’ était un franc-maçon.

Afghani et le concept d’une seule Religion pour les masses

Afghani croyait en la nécessité d’une religion pour les masses, tout en conservant la réalité trompeuse de l’athéisme des élites.

Dans son étude d’Afghani, Nikki R. Keddie écrit ce qui suit.

“Tout comme les doctrines ésotériques ismaéliennes au cours des siècles précédents ont fourni différents paliers d’interprétation des mêmes textes, liant les masses et l’élite dans un programme commun.

De sorte, que la pratique de Jamal ud Din des différents ordres d’apprentissage, pourrait souder l’élite rationaliste et les masses, beaucoup plus spirituels, dans un mouvement politique commun.”   

Les salafistes (Pseudo-Salafs)

“choc des civilisations“

‘Suite aux diktats de la dialectique hégélienne, les Mondialistes ont créé deux forces antagonistes, la “démocratie-libérale” de l’occident, contre le terrorisme, ou “l’Islam politique”, pour nous forcer à accepter leur dernière alternative, un nouvel ordre mondial.’

‘L’Occident et l’Islam ont eu une longue période de compatibilité.

Mais, cette histoire est niée, dans le but de favoriser le mythe d’un choc des civilisations.

Les Mondialistes ont créé le terrorisme wahhabite pour détruire l’Islam et justifier un État mondial

Contrôle mental et agents provocateurs

Le douzième imam arrive en ville


Sommaire

Chiisme dogme subversif


Notes

 
Vidéos ou compte censurés.
La vidéo partie 7 fait partie de mes plus grosses censures sur le sujet.
 
?
 

 
 



 


Autres références relatives à la vidéo

‘En 1990, le président irakien, Saddam Hussein, affirmera non sans quelque raison que le Koweït est une création des services secrets britanniques, dont l’objet est de priver l’Irak d’un accès à la mer.’

En fait, le ‘British War Office’ a délibérément choisi de refuser à l’Irak un accès à la mer, afin de limiter son influence, dans le Golfe, et de le maintenir sous la dépendance de la Grande-Bretagne.’

Cf: Koweït, Université Laval.

‘Un code civil iranien a été promulgué dans la période de 1927 à 1937 qui combinait des éléments de la loi du ‘Twelver Shia’ [chiite duodécimain] avec les lois françaises et suisses.’

Cf: encyclopedia.com..law-modern

Neilly Freemind

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page